Les orchidées colorent Salone del Mobile pendant la Milan Design Week

Chaque année, la grande cour du Palazzo Francesco Turati à Milan se transforme en une mer fleurs. Une belle tradition que les Milanais et étrangers attendent chaque année avec la plus grande impatience. Masterly associe ainsi le design de The Dutch in Milano à l’horticulture ornementale durant le Salone del Mobile : Le plus grand salon du monde dans le domaine de la création d’intérieurs. Du 7 au 12 juin, environ 1 000 orchidées orneront la cour du Palazzo de Milan.

Conversation avec Nicole Uniquole : conservatrice du département design international, créatrice et commissaire d’exposition. Nicole est de nos jours de renommée mondiale pour ses expositions magistrales dans lesquelles elle combine le design contemporain aux œuvres des maîtres anciens (et aux orchidées !). Elle a dans son métier une façon inimitable d’entrelacer des mondes différents.

Nicole Uniquole

Nicole organise des expositions très en vue telles que « dutch design – House of Orange » au Paleis Oranienbaum, « koninklijke pronkstukken » au Paleis Het Loo et Masterly © – Pavillon néerlandais durant le Salone del Mobile à Milan.

 

Pouvez-vous nous parler de Masterly, où nous présentons des orchidées ?

Masterly dévoile un parterre complet et varié de design avec les œuvres d’architectes, de constructeurs, de fabricants de meubles, textiles et accessoires, de créateurs, artistes, artisans, galeries et écoles professionnelles pour le design et l’intérieur. Le site est l’édifice historique du Palazzo Francesco Turati, avec sa grande cour intérieure entourée d’arcades et son toit-terrasse avec vue sur le Duomo. Nous avons habillé ce palais de 1 000 orchidées rayonnantes apportées des Pays-Bas.

Vous rassemblez à Milan l’art néerlandais et l’horticulture ornementale. En quoi trouvez-vous que ces deux disciplines sont proches ?

Les deux privilégient la connaissance, la compétence et le savoir-faire artisanal. La combinaison est donc parfaite.


 

Pourquoi avoir opté cette année pour l’orchidée ?

La Lombardie et Milan ont beaucoup souffert au début de la crise du coronavirus. Je souhaite apporter mon soutien aux Milanais avec de superbes orchidées pour les consoler et symboliser le souhait qu’ils retrouvent la joie d’une longue et heureuse vie. L’élégance de l’orchidée exprime ce désir à la perfection.

Quel rapport entretenez-vous vous-même avec les fleurs et plantes et en particulier avec les orchidées ? Avez-vous également une orchidée préférée ?

Je n’ai moi-même pas la main verte mais l’élégante orchidée moderne ne demande que peu de soins et vit longtemps. J’aime la nature à l’état pur et je déteste les fleurs artificielles. Les orchidées que je préfère sont celles qui fleurissent plusieurs fois par an.

En tant qu’amoureuse de l’art et du design, vous avez certainement quelques conseils pratiques pour combiner les plantes et l’art dans la maison, pouvez-vous nous en parler ou nous conseiller ?

Les artistes floraux ont toujours été une source d’inspiration. Le concept de « Masterly The Hague » montre un art et un design où le créateur s’est inspiré d’une peinture historique. Je peux très bien imaginer que les créateurs travaillent sur la base d’une des 25 000 variétés d’orchidées et en exposent le résultat dans votre propre maison. Un joyau avec une histoire pour votre intérieur.

Plus d’informations sur Masterly : www.masterly.nu.

Élection du phalaenopsis du mois

Participez, votez et gagnez une belle composition florale à l’orchidée.

Vous pouvez voter à compter du 1er décembre sur notre page Facebook pour choisir parmi les orchidées phalaenopsis les plus belles et les plus spéciales. Ces orchidées ont été spécialement sélectionnées par les producteurs. Vous exprimez votre vote en cliquant sur « j’aime » pour la photo de votre choix dans l’album correspondant. Vous pouvez ainsi voter pour plusieurs photos, sachant que seule celle qui aura rassemblé le plus de voix sera proclamée phalaenopsis du mois. En votant, vous avez une chance de gagner une belle composition florale à l’orchidée.

Cliquez sur le lien suivant et exprimez votre voix.

Le nom du phalaenopsis ayant rassemblé le plus grand nombre de voix sera annoncé le lundi 22 décembre. Nous sélectionnerons également ce même jour la personne ayant gagné la composition florale.

L Orchidée Phalaenopsis, plante du mois de décembre

plante du mois de décembre

La silhouette longiligne, le style épuré zen et l’élégance de cette orchidée apportent style et raffinement à tous les intérieurs. Avec ses fines tiges, ses feuilles symétriques et ses fleurs papillon, le Phalaenopsis fait l’unanimité ! Une star est née…

La délicatesse des papillons
Le nom Phalaenopsis vient du Grec ‘phalaina’ (papillon de nuit) et ‘opsis’ (ressemblant). Et nul ne saurait le nier, les fleurs de l’orchidée Phalaenopsis ressemblent à des papillons en plein vol ! D’où son célèbre surnom orchidée-papillon ! Existant en violet, rose, saumon, blanc, jaune et même un bleu obtenu par coloration, les fleurs peuvent présenter sur leurs pétales d’incroyables dessins, linéaires, tachetés, que l’on croirait faits à la main. La labelle de la fleur, son troisième pétale central ressemblant à une bouche, ajoute à sa beauté si personnelle.

Une splendeur du bout du monde
Le Phalaenopsis a été découvert dans les forêts tropicales d’Asie et d’Australie vers l’année 1700, d’où les explorateurs l’ont rapporté en Europe. Dans la nature, cette orchidée pousse sur les arbres ou sur les rochers. Chez nous, il demande un bel emplacement à l’intérieur, à la maison ou sur le lieu de travail, où son charisme sera mis en valeur.

Secrets de beauté
Pour vivre heureux et longtemps, le Phalaenopsis a quelques secrets : il lui faut un endroit clair, mais sans soleil direct d’avril à octobre. Si les racines visibles deviennent blanchâtres, l’orchidée a besoin de s’hydrater. L’idéal est de plonger la plante (et son pot) dans de l’eau douce (eau de pluie) de température ambiante, pour que les racines puissent s’engorger. 10 minutes environ tous les 8 à 10 jours : cette plante le vaut bien ! Et telle une reine de beauté prenant soin de son teint, l’orchidée apprécie que ses feuilles soient vaporisées régulièrement. En suivant ces quelques conseils beauté, le Phalaenopsis déploiera ses atouts charme. Irrésistible

L’Orchidée Phalaenopsis plante du mois de décembre est une initiative de l’Office Hollandais des Fleurs et a pour but de transmettre au grand public le bonheur que l’on ressent entouré de plantes.

Communiques de presse Nuage d’orchidées 3D

à la Journée Internationale de l’Orchidée

Ce jeudi 4 septembre est la Journée Internationale de l’Orchidée. Les orchidées, les beautés naturelles les plus diversifiées parmi les plantes, sont sous les feux de la rampe, au propre comme au figuré. C’est à la demande des 150 producteurs d’orchidées en pot que comptent les Pays-Bas que l’artiste spécialiste de l’impression 3D, le Finlandais Janne Kyttanen, a réalisé une œuvre unique et éphémère composée de 150 orchidées en pots 3D. Ce Nuage d’orchidées 3D de 5,1 mètres de long et 1,5 mètres a été présenté au Felix &Foam – un centre d’art contemporain néerlandais basé à Amsterdam. L’œuvre d’art sera exposée jusqu’à dimanche avant d’entamer, en principe, une tournée dans des musées internationaux.

150 orchidées de 150 producteurs néerlandais pour une œuvre éphémère unique en impression 3D
Le Nuage d’orchidées 3D a été dévoilé ce jeudi 4 septembre à 11h00 de façon spectaculaire au public présent au centre d’art contemporain néerlandais Felix & Foam, où les orchidées se fondent naturellement dans la « tendance techno » d’aujourd’hui : l’impression 3D. Le Nuage d’orchidées 3D est une création conjointe d’artistes 3D internationaux dirigés par le gourou finlandais de la 3D, Janne Kyttanen*, et les artistes de la culture de l’orchidée en pot réunis dans « Art of Life » (l’association qui rassemble tous les producteurs néerlandais d’orchidées et qui est à l’initiative de la Journée Internationale de l’Orchidée). Les 150 producteurs néerlandais ont envoyé leurs plus beaux exemplaires d’orchidées au décorateur floral Pim van den Akker, également impliqué dans l’œuvre d’art en se chargeant de leur arrangement. Il a choisi de donner à la Couleur de l’année 2014, Radiant Orchid, une place privilégiée dans le Nuage. Tous ceux qui souhaitent également puiser une inspiration dans cette « Rencontre entre design et nature » peuvent venir le faire au Felix & Foam** jusqu’au dimanche 7 septembre.

Les horticulteurs néerlandais plus gros producteurs européens d’orchidées
Après des créateurs tels que Jan Taminiau, Jan Jansen et Philip Treacy, le modiste britannique auteur de la création de la Journée de l’Orchidée 2013, c’est maintenant au Finlandais Janne Kyttanen de coopérer avec Art of Life, l’association des producteurs d’orchidées des Pays-Bas. Art of Life demande chaque année à un artiste de renommée internationale de se laisser inspirer par la diversité de l’orchidée et de créer une œuvre spéciale pour le premier jeudi du mois de septembre, date à laquelle a lieu la Journée Internationale de l’Orchidée. Peu de gens savent que les horticulteurs néerlandais sont les « champions d’Europe de l’orchidée ». Chaque semaine, quelque 1,5 million d’orchidées adultes se retrouvent sur le marché, par le biais des enchères ou de contrats. De toutes les orchidées vendues en Europe, 90 % proviennent de serres néerlandaises. La superficie de serres remplies d’orchidées en pots représente aujourd’hui au Pays-Bas quelque 500 terrains de foot.

Communiques de presse

Roderick Vos présente son guide de décoration en ligne, avec les tendances 2015

Introduction de nouveaux accessoires pour les orchidées

 S’inspirant du Salone del Mobile, Roderick Vos – présente en coopération avec les producteurs d’orchidées d’Art of Life – un guide en ligne de la décoration d’intérieur. Les images combinent chacune à leur façon design moderne, couleurs tendance et orchidées. Roderick Vos, connu pour sa « lampe végétale » Bucketlight, présente en outre dans ce guide un nouvel accessoire d’intérieur en édition limitée : l’ORQUID. Encore une création qui témoigne de son approche particulière du végétal dans la décoration d’intérieur : « Une orchidée suspendue à hauteur des yeux est encore plus agréable à regarder ! »

Le guide de décoration
« Comment faire pour ne pas poser l’orchidée sur la table ? Ce fut la première question qui me vint à l’esprit lorsqu’on me demanda de créer un accessoire d’intérieur exclusif pour l’orchidée. C’est cette réflexion qui me poussa à compiler, en coopération avec Art of Life, un guide complet de décoration pour l’orchidée », a expliqué Roderick Vos. Les illustrations d’intérieurs reprises dans le guide de décoration sont regroupées en trois tendances : « The Reformer », « The Architect » et « The Expressionist ». L’édition en ligne du guide est disponible en quatre langues et inspirée de l’incontournable salon de la décoration intérieure en Europe : Salone del Mobile. Chaque tendance est animée par la diversité des formes et des couleurs de l’orchidée.

Le végétal dans la maison
Les plantes opèrent un changement positif dans l’environnement de travail et l’habitat. Elles dégagent de l’oxygène, purifient l’air et augmentent la productivité, comme l’a constaté Roderick Vos : « Ce n’est pas par hasard que j’ai installé dans mon atelier de création de Bois-le-Duc un énorme mur de plantes : cela donne l’impression d’un jardin d’intérieur protégé. Rien n’est plus agréable que d’être au cœur de la nature. L’orchidée est à cet égard une plante idéale. Unique et incroyablement diversifiée. Sa richesse en couleurs attire l’attention dans chaque intérieur. À plus forte raison si vous prenez la peine de rassembler différentes orchidées ; les plantes sont alors mises en valeur de façon optimale. Elles rivalisent alors de beauté avec les plus belles peintures. »

De Jan Taminiau à Roderick Vos
Après des créateurs tels que Jan Taminiau, Jan Jansen et Philip Treacy, c’est maintenant au tour de Roderick Vos de travailler avec Art of Life, l’association des producteurs d’orchidées des Pays-Bas. Roderick avait déjà travaillé entre autres pour Linteloo, Designonstock et Moooi. Cette coopération n’est pas tout à fait le fruit du hasard. Roderick Vos a vécu et travaillé longtemps en Indonésie. « Dans la jungle d’Irian Jaya, j’ai été subjugué par l’orchidée tigre et sa superbe traîne de fleurs pouvant atteindre 3 mètres de longueur. Mais le fait qu’il existe plus de 2 500 variétés d’orchidées et que cette plante existait déjà il y a 80 millions d’années me plonge dans la perplexité et l’émotion. Il est fascinant de savoir que les descendantes de ces plantes ornent encore aujourd’hui nos bureaux et nos salons. »

Salle de presse
Consultez le guide de décoration en ligne ainsi que le matériel d’illustration dans la salle de presse d’Art of Life : www.artoflife.pr.co.

Pim van de Akker presente l orchidee omniversum

l’« orchidee omniversum » sur l’exposition Floraliën aux Pays-Bas

Art of Life souhaite inspirer le visiteur des FLORALIËN. Les FLORALIËN sont uniques au monde. Il s’agit de l’exposition internationale de fleurs et plantes à ne rater sous aucun prétexte, qui attire des centaines de milliers d’étrangers.

Art of life a demandé à Pim van de Akker, un artiste de la création florale de renommée internationale, l’imaginer un « orchidee omniversum » où il soit possible d’admirer, de sentir, de respirer, en un mot de vivre l’orchidée comme jamais personne ne l’avait fait. Le cymbidium en tant que fleur coupée fait également partie de l’orchidee omniversum des FLORALIËN. Les visiteurs peuvent se faire photographier dans un tableau vivant d’orchidées, un tableau qui ferait pâlir de jalousie nos plus célèbres peintres hollandais. En se faisant photographier, les visiteurs peuvent gagner une belle composition florale d’orchidées ou un bouquet de fleurs de cymbidium.

Venez voir par vous-même du 9 au 18 mai 2014 inclus dans les Brabanthallen à Bois-le-Duc.
Hall 5, stand 523

Dites oui avec des orchidées

Tendances mariage 2014

La saison des mariages approche. Il est temps de faire le point sur les tendances 2014 en matière de noces et de vous inspirer avec l’incomparable et fastueuse orchidée !

Tendances mariage 2014
Le romantisme à l’état pur. Une combinaison d’amour, d’aspects rustiques, avec une pointe de vintage en finition. Ambiance détendue, festive et informelle sont les mots clés de cette nouvelle saison. Les noces bohémiennes sont extrêmement populaires. Des fêtes en communion avec la nature, agrémentées de plats délicieux, dans une ambiance détendue entre parents et amis, où la couleur et l’amour mènent la danse.

Le bouquet
De grands bouquets somptueux rappelant les natures mortes de l’âge d’or. Chaque bouquet raconte son histoire, précieux complément de la robe de mariée et de l’ambiance des noces. Nous voyons la mariée (et aimons la voir ainsi) opter pour des bouquets et décorations de tables décontractés et asymétriques, contrairement aux compositions rondes et « bien coiffées ».

Décoration de table
Les fleurs et les plantes créent une ambiance et suscitent des émotions. Il convient donc de ne pas oublier de les inviter aux divers moments et sur les divers sites de la fête. À l’église, à la mairie et durant le dîner et la fête du soir. Bonne idée : marquer la place des hôtes à table avec des mini-orchidées. À côté de chaque assiette une petite plante dans un joli pot sur lequel vous marquez en blanc le nom de l’hôte devant prendre place à cet endroit. Une façon originale de régler la répartition des invités à table tout en créant une ambiance agréable !

Jantaminiau

Couture Paris

Le créateur de mode néerlandais Jan Taminiau a présenté, aujourd’hui, sa nouvelle collection à la résidence de l’ambassade des Pays-Bas dans le cadre de la Fashion Week à Paris. Cette fois, le designer a volontairement choisi une approche différente plus personnelle et intime, en contact direct avec son public. De plus, une innovation a été présentée lors du défilé permettant au public d’observer en gros plan les plus petits détails à l’aide de leur téléphone ou tablette.

Les invités ont été accueillis avec la lettre ci-dessous. Je suis honoré de vous présenter ma nouvelle collection aujourd’hui.

Je célébrerai mon dixième anniversaire comme couturier au mois de juillet prochain. Après près de dix ans de défilés de mode, j’ai opté pour une présentation plus intimiste, qui me permet de vous inviter à un voyage dans mon univers. Un voyage personnel où je dévoile mes sources d’inspiration, comme mon amour pour les artisans et la manière dont je m’attache à la cohérence d’une collection de couture.

Les points de départ de cette collection sont une photographie chère à mon cœur, un foulard ancien et une orchidée. Sur cette photographie des années quarante, ma grand-mère pose en femme raffinée qu’elle était, dans une veste de motard un peu masculine, prête à conquérir le monde. La vieille écharpe indienne me touche avec ses broderies simples et modestes. Et l’orchidée m’a inspiré avec ses fragiles nervures, que vous reconnaitrez dans les fines broderies et le cuir craquelé de certaines robes de ma collection. Comme vous le constaterez, la couture est détails.

Mon univers allie passé et présent, technique et artisanat. Je retranscris tous ces éléments ainsi que mes émotions dans les formes et matières. C’est ainsi que je façonne ma collection et crée un rapport de force entre les matières: brillance contre mat et rêche contre doux. 

Jan Taminiau 

L’orchidée tient un rôle important dans la nouvelle collection. Cette fleur possède de nombreuses facettes. Certaines sont puissantes et luxuriantes, d’autres sont raffinées et modeste mais elles sont toutes royales.

En travaillant sur sa nouvelle collection, Jan Taminiau a été inspiré par l’orchidée. Les formes, les fragiles nervures et les couleurs. La collection, dont les deux robes et les autres pièces inspirées par les orchidées, a été présentée le 20 janvier lors des défilés Haute Couture de la Fashion Week de Paris. La robe symbolise le statut de l’orchidée dans le monde végétal. L’orchidée est non seulement la reine des Plantes mais aussi le parfait accessoire de mode et de maison.

La robe a été inspirée par la Phalaenopsis, une orchidée dont le nom est dérivé des mots grecs « Phalaina » (papillon de nuit) et « opsis » (ressemblant). L’histoire veut que lors d’un de ses voyages, le botaniste néerlandais, Dr C.L. Blume, a vu un groupe de papillons semblant flotter immobiles près d’un arbre. Ces papillons étaient en fait une orchidée Phalaenopsis.
Jan Taminiau a aussi été inspiré par l’orchidée Vanda, une orchidée rare qui n’a pas besoin de terre pour vivre. Ses racines flottent dans l’air ou s’enroulent autour d’un arbre.
Plusieurs autres pièces de la collection 2014 de Jan Taminiau ont été inspirées par les orchidées.

Pour Jan Taminiau l’orchidée est devenue une sorte de muse: « J’ai voulu découvrir les possibilités qu’offre l’orchidée et être guidé par ses couleurs, ses structures semblables aux veines et ses différentes nuances. L’orchidée m’a non seulement inspiré, elle m’a étonné. Les orchidées sont aussi fascinantes que les femmes qui défilent dans mon atelier. »

Jan Taminiau au sujet de la beauté de l’orchidée comme accessoire de vie « Comme les personnes, une orchidée est un être vivant qui s’épanoui avec le temps. »

Images JANTAMINIAU
Credits: Duy Vo

Le créateur d’intérieur françois hannes présente l’Orchid Twister

à l’occasion du salon Excellent Wonen & Leven Beurs

Rotterdam, 13 décembre 2013 – François Hannes dévoile l’Orchid Twister, une étagère spécialement conçue pour mettre en valeur les orchidées, à l’occasion du salon Excellent Wonen & Leven Beurs de Rotterdam. « L’Orchid Twister convient à toutes sortes de pièces et permet de placer des orchidées de manière particulière dans la maison. Chacun a une ou plusieurs orchidées chez soi, mais l’Orchid Twister les met en valeur dans l’intérieur », explique François Hannes. François Hannes présente une véritable « Pièce maîtresse » dont la base est constituée par les cinq Orchid Twisters. Sa « Pièce maîtresse » est une création unique qui ne sera visible qu’au salon de l’habitat de Rotterdam.

‘Orchid Twister permet de concevoir chaque pièce différemment. Cet accessoire d’intérieur moderne est disponible en cinq coloris, du chêne vernis au noir laqué piano et blanc très brillant. L’Orchid Twister peut se personnaliser de manière créative. Ses possibilités sont très nombreuses grâce à sa forme modulable, et une grande variété de pots, d’accessoires et d’orchidées est proposée.

François Hannes installe ainsi encore plus de nature à l’intérieur, créant une image surprenante. Il est célèbre entre autres pour sa porte stylée Chapter 1 de Bod’or, ainsi que pour l’aménagement du restaurant étoilé De Treeswijkhoeve. Commentaires de François Hannes au sujet de sa « Pièce maîtresse » : « Les proportions de cette création sont très différentes de celles d’une seule étagère Orchid Twister, bien que l’on y retrouve clairement les différentes Twisters ».

Au terme du salon Excellent Wonen en Leven, les orchidées ont été données à la banque alimentaire de Rotterdam, avec leurs jolis pots. C’est sous le nom d’« Art of Life » que tous les producteurs d’orchidées des Pays-Bas se sont rassemblés et souhaitent faire plaisir à ceux qui n’ont pas toujours les moyens d’acheter une belle plante en leur offrant une orchidée.

L’orchidée en vedette

Spectacle Floral Food & Fashion

L’incomparable spectacle international de Yuri Verbeek, Pim van den Akker et Aziz Bekkaoui donné dans la Prinsenhof à Delft le 15 novembre dernier fut une création sans précédent, articulée autour de trois acteurs complices surprenants : l’art culinaire, l’art floral et la haute couture (www.foodfloralfashion.com). Ce spectacle du plus haut niveau a fait défiler sur le podium non seulement 13 sublimes créations mais aussi 13 petits fours assortis. Le plaisir des yeux renforcé par celui des papilles. Derrière chaque création et chaque combinaison se cachait une idée déclinée avec un remarquable raffinement.

L’une de ces créations était entièrement inspirée de l’orchidée.

Une robe composée sur le thème de l’Asie. Le design de la robe et de son col puise son inspiration dans les guerriers samouraïs japonais. Le buste est confectionné à partir de mousse d’arbre broyée et de termine comme un harnais. Le col en feuille de lotus protège le modèle. Les orchidées qui décorent la création symbolisent également l’Asie, d’où ce diamant parmi les fleurs est très probablement originaire. La création culinaire correspondante est une eau vanillée en forme de diamant. La vanille est en effet tirée du fruit de l’orchidée vanille. Ultime stimulation des sens : le diamant est servi sur des pétales d’orchidée comestible.

Restez informé mensuellement de nos dernières nouvelles, promotions et inspirations.